mercredi 7 mars 2012

Une personne écrit un lettre à Kery James concernant son morceau « Lettre à la République »

(2000 èmes) postes sur le site merci de nous avoir suivit jusqu'à la !


Kery James a fait son retour il y’a peu avec son clip « LETTRE A LA RÉPUBLIQUE » !

Une chose est sure c’est que son morceau a fait beaucoup de bruit.

Une personne a tenu à reagir en écrivant à son tour une lettre au rappeur du 94.

Regarde la lettre

Cher Kery James, votre « Lettre à la République » me choque.

« Aussi simpliste et violent que du Zemmour »

Je viens d’écouter la chanson de Kery James, « Lettre à la République ». J’ai 21 ans. J’aime peu le rap, mais j’ai toujours apprécié la plume de Kery James, toujours sincère, honnête, parfois violent. Mais jusqu’à présent ce n’était jamais gratuit.

Là, ça va très loin. Je me demande comment il peut écrire de telles horreurs sur la vie en France à notre époque. Je suis française de la Réunion. Mon père est réunionnais, d’origine indienne (« Malbar »). Ma mère est algérienne, venue en France à 25 ans pour ses études.

Que certains le veuillent ou non, je le répète, je suis française. Il n’y a qu’en France 
métropolitaine ou sur mon île, La Réunion que je me sens pleinement chez
 moi. Je sais qu’il me faudrait plusieurs années pour m’adapter pleinement à l’identité d’un pays comme l’Inde ou en Algérie.

En France, je n’ai que très peu connu le racisme et la discrimination. Je viens d’une 
famille de la classe moyenne qui a pu m’envoyer en classe préparatoire, et j’ai réussi à intégrer une des meilleures écoles de commerce de France. Jusqu’à présent, je ne pense pas avoir été discriminée à cause de mes origines (attendons la recherche d’emploi, me répondrez-vous peut-être).


Au vu de mes origines complexes, et s’il fallait jouer la victime, je serai la plus qualifiée.

Du côté de mon père, mes ancêtres ont fui au XIXe siècle la misère de l’Inde, causée par l’avide puissance coloniale anglaise et avant elle, le fanatique empire moghol.

Ces
 « Malbars », arrivés sur l’île en tant encagés ou esclaves, étaient à peine plus estimés que les « Cafres », Africains et Malgaches, descendants d’esclaves. 
Pourtant, il s’agit actuellement d’une des communautés les plus prospères de l’île.

Ma famille a survécu au colonialisme

Ma mère avait 10 ans lorsque l’Algérie est devenue indépendante, et pour sa famille, ces huit années de guerre ont été un réel traumatisme. Son père avocat était aussi bien harcelé par l’armée française que par le FLN. Pourtant, dix ans plus tard, il disait fièrement que le traumatisme est passé, et que les Algériens doivent prendre leur destin en main.

Comme vous voyez, Kery James, ma famille, pourtant malmenée par les puissances coloniales de l’époque a su garder la tête haute et je ne comprends pas, comment vous, un des représentants de la diversité (un terme que je n’aime d’ailleurs pas), pouvez-vous vous permettre de dire, en 2012, que la cause du malheur des Noirs et des Arabes de France, c’est 
le passé colonial de la France.

L’esclavagisme, l’impérialisme sont des phénomènes mondiaux. Si je vous parle du Japon, pensez-vous au massacre de Nankin ? Et si je vous dis Turquie, allez vous me parler du génocide arménien (maintenant oui, grâce à Super-Sarko…).


Que va-t-il se passer si des gens comme vous ramènent au goût du jour des guerres qui ne sont plus les nôtres, des souffrances qu’on tend à oublier ? 




Aussi simpliste et violent que du Zemmour

Les paroles sont très simplistes, et gratuitement violentes. A les écouter, on comprend que si les Noirs et les Arabes dealent et agressent, c’est à cause de bourgeois blancs collabos de l’oligarchie financière qui les a fait venir pour pouvoir les exploiter dans les usines…

On dirait du Zemmour, c’est le même message… sauf qu’il s’adresse à un autre public. En école de commerce, je vois des gens d’Afrique noire et du Maghreb, brillants et intelligents. Ils sont plus nombreux que ce que les médias et l’opinion publique pensent, et très sincèrement, j’espère qu’ils seront l’avenir de la France.

« La France est islamophobe », dit votre chanson
. J’ai trois religions dans mon cœur : l’hindouisme par mon père, l’islam par ma mère et le christianisme, seconde religion des Malbars. Je sais quels beaux messages peuvent promouvoir les religions.

Mais je sais que les pratiques extrêmes de certains fidèles sont néfastes pour les religions elles-mêmes. Bien sûr, il y a en France un certain regain d’islamophobie, pourtant, lorsque je vois le reste
 du monde, je me dis que j’ai de la chance de vivre dans un pays laïc, qui possède la plus grande communauté musulmane d’Europe, et la troisième communauté juive au monde.


Cher Kery James, vous voyez, j’aime mon pays et son histoire. Si je suis là, c’est grâce à lui et je ne serai sûrement pas allée aussi loin si j’étais née en Inde ou en Algérie. Quand je me vois, moi et mes amis, je me dis que la France a un avenir heureux. Surtout soyez optimistes, n’écoutez pas les rancœurs d’un autre temps.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire