dimanche 15 mai 2011

Le staff de La Fouine défonce deux mecs lors du concert en Belgique (VIDEO) (MISE A JOUR : LA FOUINE S’EXPLIQUE ENFIN SUR LA POLEMIQUE)

MISE A JOUR 3 : La Fouine s’explique enfin sur la polémique

« Dégoûté que les jeunes se soient fait tabasser »

Après le passage à tabac de deux spectateurs lors d’un de ses concerts, La Fouine se défend devant la polémique. “Moi, je leur ai rien fait”, dit le chanteur. “On est venu ici pour donner de l’amour et pas pour tabasser les gens.”

Entretien

Une petite semaine après les événements, comment vivez-vous cette polémique ?
Je suis dégoûté. C’est une publicité dont je pouvais me passer.

Dégoûté de vous-même ? Des membres du public qui vous chauffaient ? De votre service d’ordre ?

Je suis dégoûté que les jeunes se soient fait tabasser. Je tiens à clarifier les choses. Je suis venu sans aucun service de sécurité, avec deux ou trois potes du quartier. Et parfois, c’est le quartier qui te rattrape. Je n’ai su ce qui s’est passé que quelques heures plus tard.

J’étais sur scène en train de chanter et il y a deux bouteilles qui arrivent. Je vois un petit jeune qui me jette une bouteille avec son pote. Je leur fais un signe, qu’on voit sur la vidéo du genre : « Les gars, calmez-vous ! » Le mec me jette encore des bouteilles en me disant : « Nique ta mère !»

Je me suis énervé et je l’ai pointé du doigt. Pas pour que mes potes aillent le taper, mais pour que la sécurité du festival les foute à la porte. Quand j’ai dit : « Vous inquiétez pas, ils vont bien se faire niquer », je ne parlais pas physiquement. Je ne suis pas pour l’incitation à la violence. Ce que je voulais dire c’est : « Ils vont bien se faire niquer, ils vont se faire virer du festival et ils auront payé pour rien. »

Quand j’ai su ce qui s’est réellement passé, j’ai embrouillé les gamins de mon quartier qui les ont tabassés. Je leur ai dit : « Pourquoi vous les avez tapés ? Vous êtes pas au quartier. On n’est pas dans la guerre des gangs des quartiers. » Les mecs se sont mal comportés, certes, mais ce n’est pas une raison pour les taper.

Qui sont ces gamins du quartier ?

Ce sont des petits du quartier qui se sont déplacés pour voir le concert. Ils n’ont pas supporté que les autres traitent ma mère alors qu’elle est décédée. Et moi, après, je leur ai dit, vous ne venez plus jamais me voir en concert. Je ne les prends plus jamais.

En vrai, je suis dégoûté parce que j’ai fait plein de concerts en Belgique et j’adore le public belge. J’ai quasi fait la moitié de mon album chez vous.

Booba balance une bouteille dans le public, Sexion d’Assaut a des problèmes suite à des propos homophobes…

Moi, je leur ai rien fait. Booba, il a balancé la bouteille sur les gens. Les Sexion, ils ont tenu des propos homophobes et moi, je voyais rien. Tu vois bien sur la vidéo que je ne peux pas voir, c’était derrière la scène. Si j’avais vu ça, j’aurai arrêté la musique. On est venu ici pour donner de l’amour et pas pour tabasser les gens. Je te parle sérieusement, pas pour te truquer.

Avez-vous peur que cet incident soit nuisible pour votre carrière ?

Les jours continuent. J’espère revenir faire des concerts en Belgique.

Que comptez-vous faire pour éteindre l’incendie ?

Je ne peux rien faire. J’aimerais, comme je l’ai dit, revenir en Belgique et pourquoi pas, inviter les jeunes dans ma loge et discuter avec eux.

Avez-vous pris des nouvelles des jeunes qui se sont fait tabasser ?

On essaie de me trouver leurs numéros de téléphone. Je vais les appeler. Et peut-être qu’on ira manger un bout. Le plus important, ça a été de faire le ménage autour de moi. J’en ai marre que le quartier me suive. J’essaie d’ouvrir des portes. J’essaie de laisser le quartier derrière moi. J’ai passé du temps en prison, j’ai connu la violence, j’ai bossé comme médiateur avec des jeunes, j’ai l’habitude d’eux.

Je ne souhaitais pas m’exprimer sur cette affaire, mais je trouvais normal de le faire au moins une fois. Et que je clarifie la chose.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire