vendredi 13 mai 2011

Le staff de La Fouine défonce deux mecs lors du concert en Belgique (VIDEO) (MISE A JOUR 1 : Un témoin raconte + Sony censure la vidéo)



Pierre, 18 ans, était ce dimanche à l’Inc’Rock Festival. Présent à proximité des backstages, c’est sous ses yeux qu’un festivalier de 15 ans a été tabassé par les gardes du corps du rappeur français ‘La Fouine’. Il nous raconte la violente agression dont il a été, malgré lui, un des principaux témoins.


Pour rappel, le rappeur français La Fouine, était invité au festival rock d’Incourt (Brabant Wallon) dimanche dernier.
Au milieu du concert, deux jeunes projettent une bouteille en plastique à moitié remplie d’eau en direction de la scène sans atteindre le chanteur. Scandalisé, celui-ci arrête sa prestation quelques instants pour lancer ses gardes du corps à leurs trousses, afin de leur «niquer sa race» dira-t-il.
Avant que le service d'ordre "officiel" ne puisse intervenir, les deux jeunes spectateurs sont emmenés par le "service de sécurité" du rappeur et tabassés à l’arrière de la scène! 
Commentaires immédiats du rappeur: "Ce soir la Fouine est venu vous donner que de l'amour, on ne va pas laisser deux ou trois petits merdeux nous emmerder la famille". Drôle d'idée de l'amour...
Un témoin raconte 
Pierre, 18 ans, se trouvait sur les lieux de l’agression. «Le garçon que l’on voit en bleu sur la vidéo et qui se fait tabasser par les gardes du corps de La Fouine a atterri pas loin d’où je me trouvais. Il s’est d’abord fait jeter par terre et les amis de La Fouine l’ont roué de coups tant au corps qu’à la tête», explique-t-il.
Mais la violente agression ne s’arrête pas là. Le deuxième festivalier qui avait également été embarqué manu militari par les Français, tente d’abord de s’échapper en courant en direction du staff de sécurité de l’Inc’Rock. Mais cela ne calme en rien l'élan vengeur des gardes du corps de la Fouine qui n’hésiteront pas à tabasser le gardien ainsi qu’un policier pour récupérer leur victime! "Quand il a dit qu’ils allaient leur "niquer leur race sur scène", "c’était clairement intentionnel", commente Pierre. 
«Heureusement, il y avait 4 policiers en civil à proximité de la scène. Ils se sont rués vers les agresseurs et c’est en les matraquant qu’ils ont permis au jeune de s’en sortir sain et sauf», explique le témoin.
La police intervient 
Lâchement, les hommes de la Fouine ont ensuite pris la fuite vers la scène. D’autres ont été se noyer dans la foule des festivaliers. Dans l’agitation, le garçon de 15 ans a été «colçonné» par les policiers qui ont appelé leurs collègues mobilisés pour l’évènement. «J’ai vu le jeune garçon originaire d’Ottignies saigner abondamment de l’oreille. Il s’est ensuite expliqué avec les policiers et la tension est retombée. Mon ami qui était à proximité de ceux qui ont réellement jeté les bouteilles m’a d’ailleurs confirmé que ce n’était pas ce jeune-là, le fauteur de trouble. Concrètement, ils ont tabassé quelqu’un qui n’avait rien à voir avec le lancer». Pierre explique que les policiers ont dressé un procès-verbal avant de laisser le jeune téléphoner à ses parents pour ensuite l’emmener en combi. 
Identifier les agresseur
«Dans l’agitation, il a été très difficile aux policiers sur place de reconnaitre directement qui étaient les gardes du corps de la Fouine. Mais nous avons le listing avec le nom de ces personnes et depuis qu’un festivalier a mis la vidéo en ligne, je pense qu’il ne sera pas difficile de mettre un nom sur ces agresseurs», explique Benoît Malevé, organisateur de l’Inc’Rock Festival.  
Lors de sa dernière conversation avec une des victimes, l’organisateur nous explique que celle-ci n’avait pas encore porté plainte. La police de son côté s’est refusée à commenter l’évènement puisqu’elle annonce qu’une enquête est en cours. «C’est vraiment regrettable que lorsqu’on fait ce genre d’évènement dont l’objectif n’est pas de donner une mauvaise image du hip-hop, les problèmes viennent des artistes eux-mêmes. J’aurais aimé que La Fouine fasse un communiqué. Je sais que Sony va contacter un des jeunes, mais j’ai lu dans la presse qu’ils essaient de camoufler l’affaire. Tout le reste du festival s’est passé sans le moindre souci. Ce qui est certain, c’est qu’on ne les reprendra plus», ajoute Benoît Malevé de l’Inc’Rock Festival.
Les fans sont dégoûtés 
Quant à Pierre, il nous a livré son témoignage parce qu’il estime que de tels actes ne doivent pas restés impunis. Lui qui est un fervent amateur de rap et - jusque-là - du travail de La Fouine jure de ne plus jamais l’écouter. «Je ne pense pas être le seul à avoir réagi comme ça. Lui qui se dit quelqu’un bien, il agit vraiment à l’opposé. Je suis choqué par l’agression et c’est vraiment une totale incompréhension. Il est dans un festival, il sait comment cela se passe. Pire, il n’a rien eu. Les bouteilles ne l’ont même pas touché. Il a perdu quelques fans, et je suis dedans».



Incroyable Vraiment !!!
Et sony qui s’y met au lieu de blamer l’artiste et l’obliger a s’excuser c’est lamentable vraiment !!!
Du côté de la maison de disques de La Fouine, tout est mis en œuvre pour supprimer les images, note le site Internet du quotidien. «Cette vidéo ne sert à rien» estime-t-on chez Sony BMG, «ce genre de choses arrive tous les jours en concert. Franchement ça nous fait chier qu’on essaie de pilonner les rappeurs avec ça, alors que les rockeurs font la même chose» a déclaré la maison de disque à Libération

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire