samedi 23 avril 2011

Procès jeudi du rappeur « Cortex » pour des injures à la police et à Hortefeux



Le tribunal correctionnel de Paris jugera jeudi Sébastien Gozlin, alias « Cortex », un jeune rappeur d’Evry qui se produit sur internet, pour des propos jugés injurieux envers la police et l’ancien ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.
Le procès se tiendra à 13H30 devant la 17e chambre correctionnelle.
Sébastien Gozlin a été cité directement par le parquet de Paris pour « injure publique envers un corps constitué », ainsi qu’envers un ministre.
Les propos poursuivis sont ceux d’une chanson diffusée en août 2010 sur YouTube, des propos tels que « La police française, c’est que des gros pédés ».
Si Brice Hortefeux est visé par certaines paroles, il ne s’est pas constitué partie civile dans ce dossier.
« Cortex » n’est pas un rappeur labellisé mais s’autoproduit comme nombre de jeunes artistes, avec une diffusion principalement sur internet. Son dernier album, sorti en décembre, s’intitule « Instinct meurtrier ».
La présidente du Front national, Marine Le Pen, a par ailleurs annoncé en mars qu’elle allait porter plainte pour « injures » et « menaces de mort » contre Cortex qui, dans une vidéo, avait menacé de « l’égorger ».
« Je suis un jeune de quartier et moi aussi je me sens menacé quand on attaque la banlieue », avait alors répondu le rappeur dans un communiqué.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire